Champagne-Ardenne : l’ARS renvoie les internes en médecine du travail à leurs études  Abonné

Publié le 29/01/2014

L’agence régionale de santé de Champagne-Ardenne conteste les « allégations » de l’Association nationale des internes de médecine du travail (ANIMT), qui affirmait récemment que de nombreux internes rencontraient des problèmes pour trouver des terrains de stages formateurs et valider leur cursus.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte