Attractivité à l'hôpital : la suppression des trois premiers échelons sème le trouble chez les PH  Abonné

Par
Publié le 04/09/2020

Crédit photo : S.Toubon

C'est l'une des mesures phares du Ségur de la santé d'Olivier Véran, reprise du plan hôpital d'Agnès Buzyn. Conçue pour attirer – et conserver – les jeunes médecins à l'hôpital, la suppression des trois premiers échelons de la grille salariale des praticiens hospitaliers (PH) mécontente plusieurs syndicats, qui dénoncent même une « arnaque » et « un grand coup de communication » du ministère. Ils reprochent à leur tutelle de favoriser l'entrée de carrière des primo-nommés, au détriment des PH déjà en poste. 

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte