Arras, Le Havre : deux hôpitaux pris en étau par le franc suisse  Abonné

Publié le 09/03/2015
1425912843592504_IMG_149304_HR.jpg

1425912843592504_IMG_149304_HR.jpg
Crédit photo : dr

600 000 euros : c’est le surcoût pour l’hôpital d’Arras, en 2015, occasionné par la flambée du franc suisse. De quoi retarder certains investissements, comme le réaménagement du bloc ou l’achat de nouveaux équipements.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte