Après l'agression d'un médecin aux urgences, le CHU de Nice porte plainte

Par
Martin Dumas Primbault -
Publié le 10/05/2019
nice

nice
Crédit photo : S. Toubon

Voilà encore un cas de médecin agressé, cette fois au CHU de Nice (Alpes-Maritimes). Les faits ont eu lieu aux urgences de l'hôpital Pasteur 2, le mercredi 8 mai en fin d'après-midi, indique l'établissement dans un communiqué publié le lendemain.

Un patient pris en charge aux urgences s'en est pris au médecin du SAMU qui s'occupait de lui. « Si son état n'inspire heureusement pas d'inquiétude, ce professionnel est choqué d'avoir été frappé par un patient auquel il était en train de porter secours », a précisé le CHU.

La direction déclare avoir porté plainte au côté du médecin « et lui assure le bénéfice de la protection fonctionnelle ». « C'est toute la communauté hospitalière qui est aujourd'hui émue par cet acte de violence », poursuit-elle.

Une situation malheureusement récurrente pour le personnel des urgences. Interrogée par France Bleu Azur, une soignante du service affirme n'être « même plus surprise quand [elle] assiste à des bagarres dans l'hôpital ».

Depuis la mi-mars à Paris, un vaste mouvement de grève mobilise le personnel de plusieurs services d'urgences de l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP). Les grévistes protestent contre l'insécurité de leurs conditions de travail et le manque de moyens humains et financiers. Le mouvement s'est propagé en avril dans le reste du pays.


Source : lequotidiendumedecin.fr