Prévention des risques psychosociaux et des conflits médicaux

AP-HP : 90 situations individuelles traitées en deux ans   Abonné

Par
Anne Bayle-Iniguez -
Publié le 13/11/2017

Adopté par la commission médicale d'établissement (CME) en mai 2016, six mois après le suicide du Pr Jean-Louis Mégnien à l'hôpital européen Georges-Pompidou, le plan de prévention des risques psychosociaux des personnels médicaux à l’Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP) a fait l'objet d'un bilan d'étape, la semaine dernière, devant le parlement des médecins du CHU. 

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte