Adossée au Stade Vélodrome de Marseille, une nouvelle clinique fera la part belle à l’ambulatoire en 2016

Publié le 27/06/2014
1403868823533703_IMG_132881_HR.jpg

1403868823533703_IMG_132881_HR.jpg
Crédit photo : DR

La Ville de Marseille a initié voici trois ans, un projet de réaménagement urbain autour du Stade Vélodrome, agrandi et couvert pour l’Euro 2016 de football. C’est dans ce complexe immobilier que va se construire la clinique Monticelli-Vélodrome, « le premier centre ambulatoire marseillais » sous l’égide de la Générale de Santé.

Ce nouvel établissement reprendra les activités de la clinique Monticelli (chirurgie ophtalmologique et chirurgie de la main et du membre supérieur), située depuis 15 ans dans le 8arrondissement de Marseille. La Mairie de Marseille soutenue par l’ARS, accompagne ce projet, pour développer et moderniser ce centre déjà reconnu comme un pôle d’excellence en ophtalmologie notamment. « Cela permet d’offrir, en complémentarité avec l’AP-HM, le meilleur pour les Marseillais », a souligné Jean-Claude Gaudin, le maire de la cité phocéenne, lors de la présentation de ce projet.

Adaptation aux nouvelles pratiques

72 % des actes au sein de la clinique Monticelli sont déjà réalisés en ambulatoire. Le nouvel établissement franchira un pas de plus dans la qualité et la technicité de prise en charge des patients. « Ce futur pôle de santé innovant répondra de manière optimale au développement de la chirurgie ambulatoire et à l’évolution des pratiques médicales », assure Filippo Monteleone, directeur général délégué de la Générale de Santé, qui souhaite renforcer sa présence à Marseille.

Sur une surface de 5 683 mètres carrés, le nouvel établissement proposera 12 blocs de chirurgie dont 7 en ophtalmologie et 5 en orthopédie et 13 salles de consultation médicale. En complément de la prise en charge ambulatoire, la clinique disposera aussi d’une unité d’hébergement en hospitalisation complète de 24 lits. « On nous construit une clinique sur mesure pour des séjours très courts à prédominance ambulatoire, se réjouit le Dr François Devin, président de la CME de la clinique Monticelli et du futur pôle de santé. C’est une chance d’être totalement associés à la construction de cette structure qui débute comme une feuille blanche et de pouvoir bénéficier ensuite de plateaux techniques exceptionnels. »

La clinique Monticelli-Vélodrome doit ouvrir ses portes fin 2016, pour un coût total de 25 millions d’euros.

De notre correspondante, Hélène Foxonet

Source : lequotidiendumedecin.fr