Incitation financière à la qualité des soins

222 hôpitaux se lancent dans une expérimentation  Abonné

Publié le 22/11/2012

La France s’oriente-t-elle vers un financement différencié des acteurs de santé, modulée selon la qualité des soins prodigués ? Après le « P4P » pour les médecins libéraux (le paiement à la performance), c’est au tour du secteur hospitalier de se lancer dans une expérience nouvelle. La Direction générale de l’offre de soins (DGOS) et la Haute autorité de santé (HAS) ont retenu une liste de 222 hôpitaux et cliniques, parmi les 450 candidatures reçues, pour tester un mécanisme d’incitation financière à la qualité.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte