Courrier des lecteurs

Gardes : d'urgence, permettre aux généralistes de souffler

Publié le 20/02/2020

Je soumets à votre attention le problème des gardes imposées aux médecins généralistes libéraux. En fait, ce ne sont pas les gardes mêmes qui constituent le problème – car on est tous conscients des besoins, et on a tous un grand degré de compassion si on a choisi cette profession. Le problème est lié au rythme imposé aux médecins.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)