Un parti de dissidents de la REM

Frondeurs : la seconde vague  Abonné

Par
Richard Liscia -
Publié le 26/05/2020
Quelques députés de la République en marche ont fondé un nouveau parti avec d'autres élus. Ils sont  17 au total et espèrent peser sur la politique gouvernementale. Le nouveau mouvement s'appelle Écologie, Démocratie, Solidarité. Tout un programme.
Guillaume Chiche, Anne Chapelier, Aurélien Taché, Sébastien Nadot et Matthieu Orphelin

Guillaume Chiche, Anne Chapelier, Aurélien Taché, Sébastien Nadot et Matthieu Orphelin
Crédit photo : AFP

Rien de plus étrange que cette nouvelle fronde au sein de la REM, qui ressemble fort à celle des élus socialistes en 2016, lesquels ont empêché François Hollande de se présenter à son second mandat et ont fait éclater le PS en fragments disparates qui, devant les urnes, récoltent un nombre dérisoire de suffrages. Étrange, d'abord parce que le pays attend n'importe quoi de ses dirigeants pour éliminer le virus d'une manière ou d'une autre et que les états d'âme idéologiques des députés n'intéressent personne.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte