FMC - Cancer, embolie, pneumonie - L’utilisation raisonnée des marqueurs en pneumologie

Cancer, embolie, pneumonieL’utilisation raisonnée des marqueurs en pneumologie

13.09.2011
Les marqueurs peuvent avoir un intérêt de dépistage, de diagnostic, de pronostic et en thérapeutique mais leur prescription doit être réalisée dans le cadre d’une démarche précise qui prend en compte les antécédents, l’histoire clinique et les symptômes du patient. Prescrits de manière inappropriée ils entraînent une escalade d’examens complémentaires inutiles et peuvent retarder le diagnostic final. Nous analysons ici l’intérêt des marqueurs pour le diagnostic de cancer bronchopulmonaire, d’embolie pulmonaire et de pneumonies d’origine bactérienne.

Cancer bronchopulmonaire

Un marqueur tumoral est un marqueur protéique plus ou moins complexe synthétisé par les cellules cancéreuses. Il est présent soit dans la tumeur, soit sécrété au niveau sanguin. Il peut être utilisé avec des objectifs de dépistage, de diagnostic, de pronostic, de détection de maladies résiduelles, de surveillance thérapeutique. Un bon marqueur...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add
evenement
Focus

Après le rapport de l'Académie de pharmacie Abonné

Faut-il craindre la multiplication des autotests en accès libre en pharmacie et sur Internet ? Un rapport récent de l'Académie de pharmacie estime que seulement 3 autotests, sur les 13 disponibles, présentent un intérêt clinique pour l'orientation diagnostique des patients. Le « Quotidien » a interrogé les sociétés savantes qui, dans l'ensemble, craignent le manque d'information et le risque que... Commenter

L'OMS veut limiter les interventions médicales inutiles lors de l'accouchement

accouchement

Depuis plus de 20 ans et quel que soit le pays, les accouchements sont de plus en plus médicalisés, sans que cela soit justifié. Le recours... 4

Compensation de la hausse de la CSG pour les médecins : ce que prévoit le nouveau projet d'avenant

negos

Outre la télémédecine, la troisième séance de négociations conventionnelles, jeudi, a abordé la question de la compensation de la hausse de... 17

Accès partiel : le Parlement donne son feu vert

Le Parlement vient de ratifier définitivement deux ordonnances sur la santé dont celle qui autorise certains professionnels d'autres États... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter