Comment tenir compte d’un symptôme sans trop inquiéter - Cancer du sein et communication avec les patientes

Comment tenir compte d’un symptôme sans trop inquiéterCancer du sein et communication avec les patientes

21.03.2011
Hormis les femmes à très haut risque de cancer du sein (mutations génétiques, antécédents familiaux multiples) la probabilité de développer un cancer du sein est de 0,04 % entre 20 et 29 ans et de 0,4 % entre 30 et 39 ans. L’incidence est de 1 % par an avant 40 ans (1). On retrouve une stabilité de l’incidence des cancers du sein depuis 1986 chez les femmes de moins de 50 ans (2) contrairement aux « impressions » statistiques de nos consultations. Devant ces chiffres relativement faibles, la grande majorité des symptômes cliniques motivant une consultation chez une femme avant 40 ans s’avérera bénigne. Le juste équilibre est d’éviter l’inflation d’examens complémentaires anxiogènes et disproportionnés et de ne pas tomber dans l’optimisme acharné des statistiques et probabilités en réfutant des examens d’imagerie.
  • 1311863741237647_IMG_56698_HR.jpg
  • 1311863739237486_IMG_56668_HR.jpg

    Cancer du sein et communication avec les patientes

Comment ne pas négliger un symptôme ?

En étant clinicien : chez la femme jeune sans antécédents familiaux, c’est un symptôme clinique qui va déterminer la consultation sénologique.

L’interrogatoire recherche des antécédents d’irradiation thoracique (maladie de Hodgkin) ou personnels de cancer orientant le diagnostic vers une localisation mammaire secondaire (lymphomes, leuc...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Au centre d'hébergement d'urgence d'IvryLa médecine au chevet des femmes et enfants exilés

Abonné
centre 3

Qu'est-ce qu'un accueil inconditionnel et digne ? Où la médecine se fait sans contrôle, où l'accès au droit est humain ? Le pôle santé, et... Commenter

Entaille dans la liberté d'installation : les petits hôpitaux préconisent une « obligation à servir » de 3 à 5 ans

liberte installation

Suppression partielle de la liberté d'installation, maillage renforcé du territoire en centres de santé… La Coordination nationale des... 19

Vaccins obligatoires : l'extension votée en commission malgré deux amendements de suppression

vaccin

Les députés ont voté mercredi, en commission des Affaires sociales, l'extension des obligations vaccinales pour les jeunes enfants à partir... 13

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter