Fibrose pulmonaire idiopathique : le nintedanib peut ralentir la progression de la maladie

Par
Nordine El Bartali -
Publié le 23/07/2019

Crédit photo : Phanie

Un traitement précoce de la fibrose pulmonaire idiopathique (FPI) à base de nintedanib pourrait ralentir la progression de la maladie. C’est ce que révèlent les résultats d’une étude publiée le mercredi 17 juillet 2019 dans le journal « The Lancet Respiratory Medicine ». Indiqué chez l'adulte pour le traitement de la FPI, le nintedanib est un inhibiteur de la tyrosine kinase à action antifibrotique de par son activité anti-angiogénique.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?