Pharmacien censeur ?

Feu vert pour la dispensation adaptée  Abonné

Par
Loan Tranthimy -
Publié le 05/06/2020

Laxatifs stimulants, antidiarrhéiques anti-infectieux intestinaux, antirhumatismaux non stéroïdiens non associés, ou encore antiseptiques… À compter du 1er juillet, les pharmaciens d’officine vont pouvoir adapter la dispensation des médicaments dans 22 classes thérapeutiques aux besoins du patient.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte