Courrier des lecteurs

Euthanasie : la France manque de courage

Publié le 28/10/2019

Il nous revient, en tant que médecins, d'accompagner nos patients jusqu'au bout de leur chemin s'ils nous le demandent : c'est un sacré service que nous leur rendons si nous pouvons leur éviter une agonie parfois interminable et indigne, en tout cas angoissante pour eux et leur entourage.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?