Rétro : sur le sentier de la guerre - 1791-2015 : qu’est-ce qui fait bouger les médecins ?

Rétro : sur le sentier de la guerre1791-2015 : qu’est-ce qui fait bouger les médecins ?

Adrien Renaud
| 21.08.2015

2015 fut une année de mobilisation pour les médecins. Mais ce conflit s’inscrit dans une longue histoire de grèves, de protestations et de négociations avec l’Etat, l’Assurance-maladie, les mutuelles. Cet été, « le Quotidien » remonte le temps, et se remémore certains des épisodes les plus marquants de la contestation médicale qui font écho aux préoccupations actuelles.

  • Rétro : sur le sentier de la guerre - 1791-2015 : qu’est-ce qui fait bouger les médecins ?-1

Prémonitoire ? Tout au long de l’année 2014, la chaire santé de Sciences-Po consacrait son annuel de conférences aux conflits en santé*. Et en 2015 éclatait l’un des mouvements les plus durs que le secteur ait connu depuis longtemps. Une occasion de revenir sur ce qui, sur la longue durée, motive les mobilisations de médecins.

« Au début, il y avait deux sujets de lutte : les officiers de santé et les tarifs opposables », analyse Didier Tabuteau, responsable de la...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commenter 3 Commentaires
 
CHRISTIAN D Médecin ou Interne 23.08.2015 à 07h19

« Les médecins répugnent ces mouvements et actions de grèves car elles pénalisent en premier les patients qui ont besoin d'eux . Ce qui les mobilisent c'est justement que cette caste politique souvent Lire la suite

Répondre
 
MICHEL B Médecin ou Interne 22.08.2015 à 15h57

« Quiconque non médecin peut critiquer sans vergogne les médecins. L'inverse serait taxé d'incompétence »

Répondre
 
RDZ Médecin ou Interne 21.08.2015 à 22h03

« Nous avons de la chance!!!... Patrick Hassentenfel bon Sciences Po s'occupant d'enseigner les " Métiers de la Politique", PU non PH etc et son copain Didier Tabuteau ( Polytechnique + ENA+ etc..) n Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

« L'humanité ne peut s'arrêter aux frontières de la France ! » : le Pr Pitti explique pourquoi il renonce à ses insignes d'officier de la légion d'honneur

Pr Raphaël Pitti

Le Pr Raphaël Pitti, chef du service de réanimation à la polyclinique de Gentilly (Nancy) et médecin humanitaire, a été promu au rang... 9

L'athérosclérose présente chez la moitié des 40-54 ans sans facteur de risque cardiovasculaire… Faut-il s'en soucier ?

athérosclérose

Une tension basse, une glycémie faible et un taux de cholestérol dans la norme suffisent-ils à garantir des artères saines ? Une étude... Commenter

La consommation d’antibiotiques en France reste à la hausse en ville

ANTIBIOTIQUES

La tendance à la hausse de la consommation d’antibiotiques en ville se poursuit depuis 2010, après une période de baisse (2000-2005) puis... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter