Rétro : sur le sentier de la guerre - 1997 : les internes vent debout contre les ordonnances Juppé

Rétro : sur le sentier de la guerre1997 : les internes vent debout contre les ordonnances Juppé

Adrien Renaud
| 07.08.2015

2015 fut une année de mobilisation pour les médecins. Mais ce conflit s’inscrit dans une longue histoire de grèves, de protestations et de négociations avec l’Etat, l’Assurance-maladie, les mutuelles. Cet été, « le Quotidien » remonte le temps, et se remémore certains des épisodes les plus marquants de la contestation médicale qui font écho aux préoccupations actuelles.

  • Rétro : sur le sentier de la guerre - 1997 : les internes vent debout contre les ordonnances Juppé-1

Début 1997, les négociations conventionnelles vont bon train. Parmi les dispositions prévues, le remboursement du « trop-perçu » par les médecins libéraux : si les dépenses ambulatoires dépassent un montant fixé par le législateur, les praticiens prescripteurs devront reverser collectivement les sommes excédentaires. Didier Legeais, alors président de l’ISNIH, se rend compte que les internes qu’il représente sont menacés, lors de leur installation, d’avoir à rembourser une...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commenter 2 Commentaires
 
PHILIPPE T Médecin ou Interne 09.08.2015 à 20h22

La vache n'est pas folle Mrs Juppé jamais je voterais pour lui car en 1997 ce mec de droite m'a coûté l'équivalent en franc de 10000 euros .Jai reçu la note à Noël pour dépassement d'objectif. Abruti Lire la suite

Répondre
 
siegfried b Médecin ou Interne 08.08.2015 à 00h15

« Les socialistes nous font payer la défaite de Jospin.
La prochaine alternance nous donnera l'estocade en
souvenir des ordonnances Juppé.
On est mal barré ! »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Lévothyrox : l'ANSM s'interroge sur l'apport des réseaux sociaux sur la pharmacovigilance

ansm levothyrox

En plus des spécialités de lévothyroxine déjà présentes, une prochaine pourrait arriver début 2018. « Une évaluation de demande d’AMM pour... 9

Un exosquelette permet à un jeune chirurgien italien paraplégique d'opérer ses patients

Marco Dolfin

Chirurgien orthopédiste en milieu hospitalier à Turin, Marco Dolfin est devenu paraplégique à la suite d'un accident de la route. Après un... 4

Au carrefour de l'hôpital et des soins de villeSous-utilisée mais prometteuse, l'HAD trace sa route

Abonné
had

Lors des universités d'hiver de l'hospitalisation à domicile, organisées par la FNEHAD, la ministre de la Santé a insisté sur la nécessité... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter