Enfants handicapés : la dictature du bien faire

- Mis à jour le 11/07/2019

Zéro sans solution : solution zéro ! Médecin dans un Institut Médico Pédagogique depuis plus d’une dizaine d’années, j’ai vu surgir une problématique nouvelle. Il ne s'agit pas d’aider des enfants à vivre au mieux avec leurs handicaps dans une structure adaptée qui puisse prendre le relai du travail fait en rapport avec leurs âges et leurs capacités, mais de leur trouver une place qui ne soit pas celle du retour dans la famille, perçu comme un abandon, non du jeune, mais de la famille qui s’est épuisée dans un désir du mieux pour leurs enfants.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?