Trump, Johnson, Salvini, Bolsonaro

Èchec aux apprentis dictateurs

Par
Richard Liscia -
Publié le 09/09/2019
Dans tous les pays où il y a une démocratie parlementaire, l'accession au pouvoir est souvent un exercice beaucoup plus difficile que dans les systèmes autoritaires. Trump, Johnson, Salvini et Bolsonaro en ont fait récemment l'amère expérience.
Le président Mattarella salue Luigi di Maio sous le regard de Giuseppe Conte

Le président Mattarella salue Luigi di Maio sous le regard de Giuseppe Conte
Crédit photo : AFP

Pourtant, le premier constat est que les partis d'extrême droite ne cessent de progresser, comme en Allemagne où des résultats électoraux ont une fois de plus montré l'ascension de l'AfD, Alternativ für Deutschland. La bataille n'est donc pas terminée et, en ces temps de confusion des valeurs, le recul des démocrates risque de s'aggraver. Mais l'époque où les élus, écrasés par une défaite (militaire), comme en 1940, abandonnaient leurs postes n'existe plus.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?