À l’étude

Du zinc contre le Covid-19 ?  Abonné

Publié le 29/05/2020
Le zinc a un effet antiviral in vitro et il est impliqué dans l’immunité. D’où un engouement certain dans le cadre du Covid-19. Rien n’est démontré à ce jour, mais beaucoup d’éléments font penser que le zinc pourrait participer à lutter contre la pandémie en cours.
Une pratique courante aux États-Unis

Une pratique courante aux États-Unis
Crédit photo : Phanie

Les méta-analyses montrent que la prise d’un sel de zinc permet de limiter la durée et l’intensité des symptômes du rhume, infection provoquée souvent par un coronavirus banal. C’est bien démontré pour l’acétate de zinc, car les Zinc lozenges sont en rayon de tout drugstore américain. La dose active est supra-nutritionnelle, la protection étant observée pour 100 mg/j (besoins nutritionnels : 10-15 mg/j). J’ai donc adopté la pratique, courante aux États-Unis, de sucer des pastilles de zinc dès le début d’un common cold.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte