Du sur mesure

Par
Jean Paillard -
Publié le 19/09/2019

Selon la dernière mise à jour des recommandations de l’European Society of Cardiology 2019, il est enfin possible de réduire le risque cardiovasculaire en utilisant de façon raisonnable et argumentée les antidiabétiques oraux. Les diabétologues ont toujours discuté avec les cardiologues en raison des sur-risques d’infarctus du myocarde ou d’accident vasculaire cérébral que présentent les patients diabétiques en comparaison à la population normale.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?