Des femmes libres

Par Renée Carton
- Mis à jour le 11/07/2019
« Vita & Virginia »

« Vita & Virginia »
Crédit photo : PYRAMIDE FILMS

Dans les années 1920, en Angleterre, l'aristocrate Vita Sackville-West et l'écrivaine Virginia Woolf, toutes deux éprises de liberté, ont vécu une passion scandaleuse qui a notamment inspiré à la seconde l'une de ses œuvres maîtresses, « Orlando ». C'est ce que raconte « Vita & Virginia », que Gemma Arterton (« Tamara Drewe », « Gemma Bovery »), séduite par le rôle de Vita, a décidé de coproduire, avec pour partenaire l'Australienne Elizabeth Debicki (« Gatsby le magnifique »).

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?