Décès de Jacques Chirac : anciens ministres, députés et personnalités du monde de la santé saluent sa mémoire

Par
Marie Foult -
Publié le 26/09/2019

Crédit photo : AFP

À la suite du décès de l'ancien président de la République Jacques Chirac ce jeudi, à l'âge de 86 ans, de nombreuses personnalités liées au monde de la santé ont rendu hommage à l'homme et à ses engagements politiques.

Parmi ses chevaux de bataille estampillés santé, l'un des plus marquants est la mise en place du premier plan Cancer, en 2003. La ministre de la Santé Agnès Buzyn a tenu à le souligner – tout en rappelant que Jacques Chirac avait porté « le combat pour l'IVG » avec Simone Veil en 1975, alors qu'il était premier ministre.

Le Pr Axel Kahn, l'actuel président de la Ligue contre le cancer, et l'Institut Curie ont également rendu hommage à l'engagement de Jacques Chirac dans la lutte contre le cancer.

Des membres de sa famille politique impliqués dans la santé ont aussi honoré son travail et sa mémoire. C'est le cas du président de la Fédération hospitalière de France (FHF) Frédéric Valletoux (ex-LR désormais Agir), du député du Loiret et ancien cardiologue Dr Jean-Pierre Door et du Dr Jean Leonetti, président par intérim du parti LR. 

Ceux qui l'ont côtoyé sous les ors de la République se sont également empressés de réagir à l'annonce de sa mort. Xavier Bertrand, ancien ministre des Solidarités et de la Santé sous le second mandat de Jacques Chirac, a ainsi salué dans une série de tweets « un vrai humaniste, attaché aux gens » et un président qui a sauvé « de nombreuses vies » avec de grandes causes nationales.

Martine Aubry, également ministre en charge de la Solidarité et de l'Emploi et numéro 2 du gouvernement lors de la cohabitation Chirac-Jospin, a fait part de « sa grande tristesse » à l'annonce de ce décès, même si ses désaccords avec Jacques Chirac étaient « nombreux »

Pour Roselyne Bachelot, porte-parole du candidat Chirac lors de l'élection présidentielle de 2002 puis ministre de la Santé sous Nicolas Sarkozy, la peine est « immense ».  

Dominique Versini, ex-ministre, a rappelé que Jacques Chirac avait permis la fondation du Samu social de Paris (qu'elle a créé avec le Dr Xavier Emmanuelli en 1993), alors qu'il était maire de la capitale.

Enfin, l'organisation internationale d'achat de médicaments pour les pays en voie de développement Unitaid, désormais présidée par l'ex-ministre de la Santé Marisol Touraine, a salué « le rôle majeur de son père fondateur ». En 2003, Jacques Chirac avait proposé, avec son homologue brésilien Lula, qu'une taxe sur les billets d'avion soit créée pour financer l'organisme.


Source : lequotidiendumedecin.fr