Courrier des lecteurs

Médecines complémentaires : pourquoi cette agressivité ?

Publié le 17/07/2020

Le vrai médecin se veut « savant » mais reste humble devant tout ce qui peut l'aider à sa raison d'être, venir en aide aux autres. Distribuer des placebos efficaces serait tout à fait normal mais, pour l'acupuncture et l'homéopathie, l'idée de placebos ne peut plus être retenue et nul ne peut dénigrer sans avoir expérimenté de lui-même. Je suis médecin, ancien chef de clinique en médecine interne, chargé à l'époque par le Pr Cuny de Nancy de parler de ces thérapies (1978-1980), et, sans m'être investi dans ces disciplines, je les ai toujours respectées, tout comme leurs praticiens.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)