Courrier des lecteurs

La Covid, les zones rouges et la fin de vie

Publié le 15/09/2020

Ce patient parisien souffrait d’un glioblastome au stade terminal. La loi belge l’autorise à venir se faire euthanasier en Belgique. Mais Paris est en zone rouge. Il devait donc passer un test de dépistage 48 heures avant de partir à Bruxelles.

Son épouse et lui grabataire partent à six heures du matin à Créteil faire la file pour passer le test Covid. Il y avait déjà beaucoup de monde avant eux et personne ne les laissera passer !!!

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)