Un front franco-allemand

C'est plus d'Europe qu'il nous faut  Abonné

Par
Publié le 02/06/2020
La décision, prise par la chancelière allemande, Angela Merkel, et par le président français, Emmanuel Macron, de créer un fonds de 750 milliards d'euros pour voler au secours des économies des 27 pays de l'Union européenne, indique que la crise sanitaire a stimulé et réorienté les priorités des deux pays leaders de l'UE dans le sens d'une plus grande intégration politique.
Macron et Merkel à l'heure du Covid

Macron et Merkel à l'heure du Covid
Crédit photo : AFP

On sait combien Mme Merkel était soucieuse des conséquences de la pandémie sur la stabilité économique et financière de l'Union et bien sûr de l'Allemagne. Elle était notamment opposée à la fameuse mutualisation des dettes car la plupart des épargnants allemands y voyaient un instrument pour leur faire payer les largesses accordées aux pays dits du Sud, qui sont déjà très endettés.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte