La dérive des démocraties

Ces libertés qui disparaissent  Abonné

Par
Publié le 06/10/2020
Le premier débat entre Joe Biden et Donald Trump a exposé le courant irrésistible qui conduit les États-Unis vers la régression. Le problème n'est plus que Trump se soit montré insultant, agressif et atrabilaire comme d'habitude, c'est qu'il a entraîné Biden, considéré comme un politicien décent, dans son univers de vulgarité.
Le 27 septembre, manifestation monstre en Biélorussie

Le 27 septembre, manifestation monstre en Biélorussie
Crédit photo : AFP

Les électeurs encore libres de s'exprimer croient de plus plus en plus qu'un homme d'État ne doit pas être nécessairement un intellectuel, ou expérimenté, ou plus capable que d'autres d'examiner un dossier et de trouver des solutions. Dans le cas de Trump, la plupart des avis favorables sont appuyés sur sa connaissance des affaires.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte