Économie du médicament

Biosimilaires : les patients ne veulent pas de la substitution en officine  Abonné

Publié le 14/10/2019
Un collectif associatif juge que la substitution en pharmacie des médicaments biologiques ne pourrait se faire qu'au détriment de la sécurité et du bien-être des malades.

« Nous sommes fermement contre la substitution des médicaments biologiques par des biosimilaires à l'officine » : Anne Buisson, directrice adjointe de l'AFA (association François Aupetit, maladie de Crohn et rectocolite hémorragique) résume en ces termes la position d'un collectif* associatif mobilisé contre la substitution biosimilaire. 

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte