Au Ségur, des revalos et du respect  Abonné

Publié le 30/06/2020

Dans le cadre du Ségur de la santé, l'ANEMF réclame pour la rentrée 2020 une revalorisation salariale allant de 390 euros net par mois minimum en 4e année jusqu'au SMIC horaire pour les étudiants en 6e année. Autres doléances : créer, pour les internes, une indemnité d'hébergement pour faciliter les stages en dehors des CHU. Les carabins souhaitent aussi faire respecter les droits des étudiants, en particulier le temps de travail, quitte à sanctionner les établissements hors-la-loi. 

 


Source : Le Quotidien du médecin