Switch anti-TNF - La spirale de l’échec ?

Switch anti-TNFLa spirale de l’échec ?

07.12.2015
Chez les patients présentant une spondyloarthrite axiale en échec de traitement par les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), un échec primaire (arrêt dans les six premiers mois) d’un traitement anti-TNF diminue nettement la probabilité de répondre à un deuxième traitement, selon les résultats d’une étude présentée à l’ACR

Pour les spondyloarthrites axiales en échec des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), nous ne disposons pour le moment que des anti-TNF. Il est bien connu que le « switch » est utile chez nombre de patients même si l’on sait également que la proportion de répondeurs et la durée du maintien thérapeutique diminuent au fur et à mesure que l’on avance dans les switchs d’anti-TNF. Les auteurs d’une étude présentée à l’ACR se sont posé la question de savoir si la raison d’arrêt du premier...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Médecin
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A la une

add

L'heure du coucher, un marqueur de bonne santé cardiovasculaire

coucher

Le travail à des horaires atypiques, travail de nuit ou travail posté, est associé à des risques avérés pour la santé, notamment... Commenter

Violences obstétricales : les recos de l'Académie face aux « pratiques humainement défaillantes »

violence obstetricale

Améliorer la formation des soignants quant à l'autonomie des femmes enceintes ou optimiser la prise en charge de la douleur en obstétrique…... 1

Des cellules souches osseuses découvertes chez l'homme

Os obtenu à partir de cellules souches osseuses

Ils les avaient dénichées chez le rongeur en 2015. Michael Longaker et son équipe de l’université Stanford viennent de découvrir, chez... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter