Whitney Houston : les médecins légistes enquêtent

Publié le 15/02/2012

Le mystère reste entier autour des causes de la mort de la diva pop décédée samedi dernier à Beverly Hills à l’âge de 48 ans. Elle a été retrouvée « sous l’eau et apparemment inconsciente », a indiqué la police, après que les pompiers ont tenté de la réanimer. Sa dépouille a été autopsiée dimanche et des analyses toxicologiques sont en cours : les résultats ne devraient être connus que d’ici 6 à 8 semaines. En attendant, les médecins de l’Institut médico-légal de Los Angeles ont annoncé qu’ils demanderont aux médecins de la chanteuse l’accès à ses dossiers médicaux.

L’institut médico-légal a déclaré avoir trouvé des médicaments sur ordonnance dans la chambre d’hôtel où Whitney Houston a été retrouvée sans vie, mais rien qui ne sorte de l’ordinaire.

Les rumeurs vont bon train sur les causes de la mort de la chanteuse, connue pour sa dépendance à la drogue et l’alcool. Selon des sources familiales en lien avec les enquêteurs, elle serait morte après avoir absorbé des médicaments, dont l’anxiolytique Xanax et de l’alcool : il n’y aurait pas eu assez d’eau dans ses poumons pour que la noyade soit la cause de son décès.

Les funérailles de la « voix d’or » aux 170 millions de disques auront lieu samedi dans sa ville natale de Newark, dans le New Jersey.

 C. G. (avec AFP)

Source : lequotidiendumedecin.fr