Voyage au bout de la solitude de Norcia  Abonné

Publié le 01/03/2018

Un vol d’oiseaux, les monuments aux trois quarts détruits emmaillotés, deux carabiniers qui montent la garde, des magasins fermés et le silence entrecoupé par les hurlements du vent glacial. Détruite le 30 octobre par un terrible séisme de magnitude 6.5 sur l’échelle de Richter, la cité médiévale de Norcia située à deux cent kilomètres au nord de Rome, ressemble à une ville fantôme .

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte