Volumes de médicaments consommés : la France se rapproche de la moyenne européenne

Publié le 10/03/2011

Entre 2006 et 2009, la consommation française de médicaments (en volume) a connu une croissance moyenne annuelle de 0,5 %. La Suisse et le Royaume-Uni ont en effet connu au cours de la même période une croissance annuelle moyenne en volume de 2,9 %, (3,8 % pour les Pays-Bas, 4,3 % pour l’Allemagne, 4,5 % pour l’Italie et 4,6 % pour l’Espagne). Ces chiffres, issus d’une étude de la CNAM, mettent notamment l’accent sur trois classes thérapeutiques : les IPP (inhibiteurs de la pompe à protons), les statines et les antidépresseurs. Côté IPP, la France enregistre une croissance annuelle de 3,6 %, près de cinq fois moins élevée que l’Allemagne ou l’Italie (17,1 %). Dans cette classe thérapeutique des IPP, la France passe du 2e au 5e rang européen en volumes consommés. Pour les statines, la France enregistre une évolution de 4,5 % par an alors que dans des pays comme l’Allemagne, l’Italie ou l’Espagne, la progression annuelle est supérieure à 10 %. Enfin, en matière d’antidépresseurs, la France est le seul des pays analysés à enregistrer une croissance négative des volumes de vente (- 1 % par an). « La maîtrise médicalisée, ça marche », s’est félicité le Pr Hubert Allemand, médecin-conseil national de la CNAM en commentant ces chiffres.

 H. S. R.

Source : lequotidiendumedecin.fr