En antibioprophylaxie

Voir double, ou plus  Abonné

Publié le 30/10/2014

Il est classiquement admis que, dans le cadre de l’antibioprophylaxie, les posologies unitaires doivent être le double de celles utilisées chez le patient non-obèse, si l’index de masse corporelle (IMC) est supérieur à 35 kg/m2. Les paramètres pharmacocinétiques de la céfazoline confirment que des posologies encore supérieures sont nécessaires chez les obèses (1).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte