Éditorial

Vite fait ?  Abonné

Par
Publié le 21/06/2018

Pour le corps médical du XXIe siècle, le manque de temps est le nœud gordien que nul n’a été jusque-là en mesure de trancher. Les médecins travaillent trop. Une récente enquête Odoxa MNH-Figaro-France Info est venue cette semaine opportunément le rappeler. Près des deux tiers des praticiens s’estiment ainsi submergés ; trop pour réaliser correctement les tâches qui leur sont dévolues… Ce constat porte sur le monde hospitalier, mais de précédentes études en ville ont montré qu’on pouvait transposer ses enseignements à la médecine libérale.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte