Peut-on vivre sans médecins ?

À Villeneuve-sur-Lot, des praticiens irréductibles s'attaquent à la désertification  Abonné

Publié le 03/07/2017

À l’orée des 70 ans, le Dr Francis Cazeils, médecin généraliste à Villeneuve-sur-Lot (Lot-et-Garonne), dévissera sa plaque dans quelques jours, après avoir vainement attendu un successeur. Mais ce praticien humaniste n’entend pas pour autant abandonner ses concitoyens face à la désertification médicale qui sévit dans la vallée du Lot.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte