« La Dame de chez Maxim », de Georges Feydeau

Vertus de la troupe

- Mis à jour le 26/05/2009
1276103648F_600x_65039_IMG_14885_1243396166274.jpg

1276103648F_600x_65039_IMG_14885_1243396166274.jpg
Crédit photo : BRIGITTE ENGUÉRAND

APRÈS « La Vie de Galilée », « La Mort de Danton », « Le Roi Lear », le merveilleux inventeur d’« Italienne avec orchestre » (spectacle pour fosse, chef, diva et un peu de public), Jean-François Sivadier, qui a participé l’été dernier, co-mise en scène et jeu, à l’aventure de « Partage de Midi » de Claudel à Avignon, avait peut-être envie de prendre une récréation. Il a choisi un monument du vaudeville français, « La Dame de chez Maxim » de Georges Feydeau. Et il s’amuse.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?