Nodules pulmonaires

Vers une prise en charge encadrée et organisée  Abonné

Par
Dr Sophie Parienté -
Publié le 21/02/2019
NODULE

NODULE
Crédit photo : PHANIE

L’étude NELSON a considérablement augmenté la spécificité du dépistage grâce à une stratégie identifiant 3 classes de nodules selon leur volume (cf. encadré). Sur l’ensemble des nodules découverts dans l’étude NELSON, 2,2 % sont classés positifs (0,9 % de cancers ; 1,3 % de faux positifs, contre 24 % dans l’étude NLST).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte