Verbatim Revel  Abonné

Publié le 30/11/2017
revel

revel
Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

Ce qui est sans précédent depuis 1980, date de la création du secteur II, c'est que nous avons pendant cinq années consécutives une baisse régulière du taux de dépassement sur le secteur II qui est notre cœur de cible. Cela traduit le réel impact de l'avenant 8 signé en octobre 2012. La deuxième bonne nouvelle, c'est que le passage du CAS [contrat d'accès aux soins] à l'OPTAM en 2017 crée réellement un effet d'accélération du nombre de médecins de secteur II signataires de cette option, avec 43 % de progression. 

Nicolas Revel, directeur général de l'UNCAM


Source : Le Quotidien du médecin: 9623