verbatim Ortiz  Abonné

Publié le 27/11/2017

« Peu importe celui qui fait la piqûre. L'important, c'est le message de santé publique que seul le médecin traitant peut porter dans sa globalité pour vaincre les réticences des patients. »

Dr Jean-Paul Ortiz, président de la CSMF


Source : Le Quotidien du médecin: 9622