Verbatim  Abonné

Publié le 28/09/2015

« Il est urgent de donner les moyens à la médecine de ville et de cesser d’alimenter largement la machine vorace qu’est l’hôpital public. La CSMF exige la réelle mise en place des dispositifs nécessaires pour effectuer concrètement le virage ambulatoire dont a besoin le pays »

Président de la CSMF
Dr Jean-Paul Ortiz

Source : Le Quotidien du Médecin: 9436