Verbatim

- Publié le 28/09/2015
- Mis à jour le 12/07/2019

« Il est urgent de donner les moyens à la médecine de ville et de cesser d’alimenter largement la machine vorace qu’est l’hôpital public. La CSMF exige la réelle mise en place des dispositifs nécessaires pour effectuer concrètement le virage ambulatoire dont a besoin le pays »

Président de la CSMF

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?