Verbatim

- Publié le 05/10/2015
- Mis à jour le 12/07/2019

« L’enjeu du scrutin est double. Premièrement c’est d’avoir des élus aguerris qui défendent les médecins libéraux et la profession face aux agences régionales de santé. Le deuxième enjeu, c’est la représentation nationale et le poids de chaque syndicat. »

Président de la CSMF

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?