Vente de tabac aux mineurs : trop de buralistes hors la loi

Publié le 29/11/2011
1322586001304939_IMG_72923_HR.jpg

1322586001304939_IMG_72923_HR.jpg
Crédit photo : DR

Le Comité national contre le tabagisme (CNCT) a réalisé en mai dernier avec l’institut LH2 une opération de testing dans 430 débits de tabac français afin d’évaluer le niveau d’application de l’interdiction de vente de tabac aux mineurs. Les résultats de l’enquête, dévoilés ce mardi, sont édifiants : plus de 6 débitants de tabac sur 10 ne respectent pas cette interdiction en vigueur depuis 2003 pour les moins de 16 ans et depuis 2009 pour les moins de 18 ans. Plus de 9 débitants sur 10 ne demandent aucune pièce d’identité aux mineurs alors que la loi les y autorise. Et près de 4 buralistes sur 10 ont même accepté de vendre du tabac à des enfants de 12 ans.

Chaque année, entre 200 000 et 300 000 jeunes s’initient au tabagisme, le plus souvent par le biais d’un ami durant les années « collège ». En France, 40 % des 16-25 ans fument quotidiennement. Une autre étude LH2, réalisée en septembre auprès de 600 jeunes, montre que les buralistes demeurent leur première source d’approvisionnement.

Dans ce contexte, le CNCT interpelle le gouvernement pour que des mesures soient prises pour enfin faire respecter la législation concernant l’interdiction de vente de tabac aux mineurs (formation plus rigoureuse des buralistes, sanctions dissuasives, contrôles réguliers des débits...).

D. B.

Source : lequotidiendumedecin.fr