URPS : les élections du 2e collège déjà contestées en PACA

Publié le 04/04/2011

En Provence-Alpes-Côte d’Azur, l’Union collégiale a déposé un recours devant le tribunal de grande instance de Marseille pour demander l’annulation du scrutin des unions régionales des professionnels de santé (URPS).

Le syndicat dénonce une « fraude » après avoir découvert, le jour du dépouillement, que deux praticiens de la liste du BLOC, pourtant validée par la commission d’organisation électorale (COE), ne devaient pas figurer dans le 2e collège car, dit-il, ils ne « répondaient pas aux conditions » requises pour y être inscrits.

Selon le président de l’Union collégiale, ce recours est susceptible d’annuler l’élection du 2e collège et d’entraîner un nouveau scrutin. Le TGI doit rendre sa décision dans les deux mois.

À l’URPS PACA, les élections ont déjà été annulées une première fois après que le BLOC eut déposé un recours pour dénoncer l’invalidation de sa liste par la COE. Cette invalidation du scrutin du 29 septembre dernier était intervenue car un chirurgien urologue niçois qui souhaitait être candidat pour le BLOC, s’était également engagé par mégarde sur la liste d’Union collégiale. Les résultats des secondes élections ont été proclamés le 25 mars. Le BLOC l’a emporté avec 36 % des suffrages et 5 sièges devant la CSMF (28,1 % et 4 sièges), le SML (16,8 % et 2 sièges), la FMF et l’Union collégiale (6,7 %) et Alliance (5,7 %).

 CH. G.

Source : lequotidiendumedecin.fr