Une transmission sexuelle avérée  Abonné

Publié le 18/04/2016

Paris le 23 février, une patiente de 24 ans consulte pour une fièvre accompagnée d'une éruption cutanée, de douleurs musculaires et articulaires apparues 3 jours plus tôt. L'examen montre des lésions maculo-papuleuses sur l'abdomen, les bras et les jambes. La température est à 36,6 °C. L'interrogatoire ne retrouve ni prise médicamenteuse ni antécédents de transfusion sanguine et la patiente n'a voyagé dans aucune région où sévit le Zika. Elle a effectué un séjour au Japon à noël (21 décembre 2015 au 1er janvier 2016).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte