Abatacept après anti-TNF

Une substitution directe est bien tolérée

Publié le 13/09/2007

L'abatacept (Orencia) est une nouvelle molécule qui devrait enrichir très prochainement la palette thérapeutique de la polyarthrite rhumatoïde en France. Des données récentes, présentées au congrès de l'Eular, montrent que le passage direct d'un anti-TNF à l'abatacept, sans interruption de traitement, est bien toléré.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?