Laurent Chambaud, directeur de l'École des hautes études en santé publique

« Une stratégie de transformation du système de santé a enfin été mise en place »  Abonné

Par
Damien Coulomb -
Publié le 20/12/2018
LAURENT CHAMBAUD

LAURENT CHAMBAUD
Crédit photo : DR

LE QUOTIDIEN DU MÉDECIN : Que retenez-vous de l'année 2018 dans le domaine de la santé publique ?

LAURENT CHAMBAUD : Pour commencer, la première baisse importante du nombre de fumeurs. En France, nous ne sommes pas réputés être bons dans la lutte contre les consommations de tabac et d’alcool. J'espère que l'on va enfin rattraper notre retard. À l'École des hautes études en santé publique (EHESP), nous avons d'ailleurs pris la décision de devenir un campus sans tabac.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte