Une société qui doit rester confiante  Abonné

Publié le 07/11/2016
Court

Court
Crédit photo : DR

Le dernier congrès de la SOFCOT qui a réuni plus de 5 000 participants s’est terminé le jour des attentats du Bataclan. Depuis un an, d’autres actions terroristes ont endeuillé notre nation modifiant au quotidien notre façon de vivre.

Chaque chirurgien orthopédiste peut être amené, à prendre en charge des victimes d’attentats. Une table ronde pendant le congrès fait le point sur cette prise en charge.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte