Une « situation extremêment préoccupante »  Abonné

Publié le 07/09/2017

Après une première visite en 2009, les services du Contrôleur général des lieux de privation de liberté (CGLPL) sont revenus au centre pénitentiaire de Château-Thierry en 2015. Leur rapport a été rendu public en juillet 2017.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte