D’après l’analyse post-hoc de deux grands essais

Une seule dose de vaccin HPV pourrait suffire  Abonné

Publié le 11/06/2015
Une efficacité de 85,7% pour les sous-types 16 et 18

Une efficacité de 85,7% pour les sous-types 16 et 18
Crédit photo : PHANIE

Début 2014, suivant les recommandations de l’OMS, la France a simplifié le calendrier vaccinal en adoptant un schéma à 2 doses pour la vaccination HPV des jeunes filles âgées de 11 à 14 ans. Mais les choses pourraient aller encore plus loin, selon une étude américaine publiée dans le « Lancet Oncology ». L’équipe dirigée par le Dr Aimée Kreimer, épidémiologiste aux « National Institutes of Health » suggère qu’une dose unique de vaccin bivalent HPV (Cervarix) pourrait offrir une protection équivalente à 2 ou 3 doses contre les sous-types 16 et 18.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte