Une procédure cataclysmique  Abonné

Par
Publié le 25/02/2016

Sans le divorce, il n’y aurait jamais eu d’affaire, dira un enquêteur. C’est Patricia qui a demandé le divorce en 2011, alors que son mari, député du Lot-et-Garonne, préside la commission des finances de l’Assemblée.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte